Solutions alternatives à la pénurie de main-d’œuvre

solutions-alternatives-penurie-metierplus

En septembre dernier, la Banque du Développement du Canada (BDC) sort une étude qui affectera plus d’une entreprise au Québec : Pénurie de main-d’œuvre : un problème tenace.

Hé oui, on vous parle encore de la pénurie de main-d’œuvre ! Tout cela part de cette étude qui fait ressortir plusieurs éléments importants sur le  »manque de travailleurs au Canada et comment les entreprises peuvent y répondre ».

Ce sujet nous a interpellés et nous trouvons important de partager quelques points avec vous.

Un problème qui vous touche

Tout d’abord, selon cette récente étude, ‘’près de 40% des petites et moyennes entreprises canadiennes peinent déjà à embaucher de nouveaux employés, et la situation ne fait qu’empirer’’.

De plus, ‘’les secteurs aux prises avec les plus grandes difficultés sont ceux de la fabrication, du commerce de détail et de la construction’’.

Effectivement, en nous basant sur notre expérience des dernières années chez Métier Plus avec les entreprises de ces secteurs, nous avons pu sentir que la pénurie de main-d’œuvre touchait d’abord les régions plus éloignées. Ces entreprises ont réalisé que le recrutement standard ne fonctionnait plus. C’est rendu un fait, il faut diversifier les moyens pour pallier les départs à la retraite et répondre aux demandes de production. À noter que cette pénurie a déjà commencé à atteindre la région montréalaise également.

Un important impact direct ? Une incapacité à exécuter les commandes qui mène à une diminution de la croissance de votre entreprise.

Alors, suite à la lecture de cette récente étude faite par BDC, voici diverses solutions alternatives à la pénurie de main-d’œuvre.

Soyez proactif

Vous augmentez les salaires, les heures supplémentaires, mais encore ?

1. Marketing RH

Rendez votre milieu de travail attrayant ! On ne parle pas ici d’investir plusieurs milliers dans la décoration de vos bureaux, en table de ping-pong ou en café à volonté. On peut y aller de façon plus simple.

Par exemple, la première étape serait de créer une page culture d’entreprise sur votre site Internet. Sur cette page :

  • Listez les avantages à travailler pour vous
  • Mettez de l’avant ce vous offrez de plus que vos concurrents
  • Valoriser les valeurs et le mode de vie de votre organisation
2. Solidifier ses politiques RH

L’étude révèle que les entreprises qui ont de solides politiques de RH augmentent les chances de garder leurs employés actuels, mais aussi d’en attirer de nouveau. Concrètement, c’est quoi des politiques en ressources humaines ? En voici quelques exemples que vous pouvez instaurer au sein de votre entreprise :

  • Avoir un manuel d’entreprise
  • Rendre ses processus de sélection officiels et standardisés
  • Établir des pratiques de rémunération
  • Posséder un programme de formation et développement de carrière
  • Encourager l’autonomie des équipes
  • Communiquer librement l’information aux employés
  • Établir des valeurs d’entreprise

Le but est d’officialiser les politiques dans votre département des ressources humaines pour que votre entreprise ait des bases solides. Ainsi, les employés actuels et les nouveaux se sentiront en sécurité et pris en charge au sein de votre organisation. Ils développeront un sentiment d’appartenance et ne voudrons pas partir pour la concurrence !

3. Modifier les critères d’embauche

Vu la situation actuelle, embaucher une personne qui répond parfaitement à tous les critères de sélection relève presque de l’impossible.

Bien entendu, il faut établir un profil de base de la personne recherchée. Par contre, lors de la sélection des candidats, il faudrait davantage focaliser sur l’attitude et le potentiel des candidats.

Ainsi, l’embauche de plus jeunes ou de moins qualifiés est plus envisageable. À noter que les lacunes du nouvel employé embauché, et même des employés actuels, peuvent être comblées grâce à de la formation.

4. Améliorer les conditions de travail

Au quotidien, des améliorations peuvent être apportées sur les conditions de travail. Outre une augmentation salariale, des pratiques peuvent être mises en place pour favrosier la rétention d’employé telles que :

  • Rémunération au rendement
  • Système de contribution REER
  • Activités sociales
  • Horaire de travail flexible
  • Équilibre travail – vie personnelle
5. Le recrutement international, une occasion en or

Toujours selon cette étude menée auprès de 1208 entrepreneurs, l’embauche de nouveaux arrivants serait la stratégie la moins utilisée. Il s’agirait de l’occasion manquée des plus importantes qui pourrait aider les entreprises du secteur dans leur problème de pénurie.

Effectivement, 22% de l’offre de main-d’œuvre d’ici quelques années proviendra de la future population immigrante.

Par ailleurs, chez Métier Plus International, nous avons des partenariats avec des pays d’Amérique Centrale. Pourquoi devriez-vous envisager l’embauche de ces travailleurs étrangers ? Outre le fait que ces pays ont une culture relativement proche de la culture québécoise, nous avons sondé quelques entreprises ayant fait appel aux services de ces différents travailleurs étrangers et toutes ont mis de l’avant leur capacité d’intégration, leur expérience, leur compétence et leur cœur à l’ouvrage.