5 astuces pour faire ressortir votre CV du lot !

Au sein d’une firme de recrutement, la réalité exige que les spécialistes en acquisition de talents/recruteurs/chasseurs de têtes regardent plusieurs candidatures par jour. Le CV est l’outil de présentation principal dans le processus de recrutement, il est important de capter leur attention dès les premières secondes.

Voici donc 5 astuces non écrites pour s’assurer que votre CV passera à la prochaine étape !

En-tête défini

Au premier coup d’œil, plus précisément dans les 2 premières secondes, le recruteur doit comprendre ce que vous recherchez.  Pour avoir un en-tête clair, écrivez seulement :

  • Prénom et nom
  • Titre de votre métier
  • Coordonnées pour vous contacter : évitez les adresses courriels non professionnelles (ex : leplusfortdelajungle@gmail.com)

À noter que la photo n’est pas nécessaire ou dirons-nous même interdite; car elle pourrait constituer un outil de discrimination volontaire ou non. De plus, cela ne donne pas d’informations sur vos compétences.

Stabilité d’emploi

Plusieurs changements d’emploi peuvent faire peur à première vue ! Si tel est votre cas, indiquez les raisons de départ sur votre CV. C’est-à-dire, précisez si c’était des contrats de quelques mois, des mandats temporaires ou encore une cessation pour manque de travail. Si cette stabilité est en dehors de votre contrôle, avec cette information, le recruteur pourra mieux comprendre la situation. À noter qu’une stabilité d’emploi, aux yeux des recruteurs, représente un minimum de 2 années consécutives chez le même employeur.

Informations claires et précises

Allez droit au but ! Évitez les acronymes et le jargon qui risquent de perdre le fil de la lecture au recruteur. Ainsi, nous vous suggérons d’utiliser le langage et le vocabulaire propre à votre métier :

  • Reprenez des termes qui sont dans l’offre d’emploi (adapter le CV au poste convoité)
  • Divisez votre CV en différentes sections (Compétences/Expérience/Éducation)
  • Précisez le secteur d’activités de la compagnie, dans la section Expérience
  • Utilisez des verbes d’actions et des résultats chiffrés (si applicable)
  • Soyez honnête : un simple détail inexact peut se retourner contre vous !

Présentation soignée

Il faut que les informations soient bien présentées et faciles à repérer :

  • Optez pour une police d’écriture unique et de même taille (sauf pour les grands titres)
  • Évitez les fautes de français (orthographe, vocabulaire, syntaxe) : relisez-vous plusieurs fois !
  • Utilisez une couleur pour faire ressortir les éléments importants, mais évitez les excès
  • Optez pour un soupçon d’originalité

CV court et lisible

Finalement, il est recommandé d’avoir 1 page (2 maximum!). S’il y a trop d’informations, le recruteur peut passer à côté des éléments principaux qui feront de vous un candidat potentiel. Pour vous aider à supprimer du contenu, voici quelques conseils :

  • Il n’est pas nécessaire d’écrire toutes les tâches pour chaque poste que vous avez occupé. Cela peut être répétitif et vous pouvez détailler cela lors de l’entrevue.
  • Ne reculez pas trop loin dans les expériences de travail : ce que vous avez fait il y a 30 ans passé, au début de la carrière, n’est peut-être plus pertinent pour le poste actuel.
  • Synthétisez l’information et utilisez les listes : on ne lit pas les longues phrases !
  • Évitez la section Loisirs : c’est une information superflue qui n’a pas d’impact dans la sélection de candidats.

Votre CV est l’outil qui fera en sorte que vous passerez à la prochaine étape, soit l’entrevue téléphonique ou physique. Étant votre premier allié, il faut donc prévoir du temps pour bien le construire. Une fois cette étape franchie, la recherche d’emploi peut commencer !